Trophées Patients 2017 : les résultats

Trophées Patients 2017 : les résultats

Les Trophées Patient AP-HP 2017

Ils récompensent chaque année les équipes hospitalières et les associations ayant mis en place des actions originales permettant d’améliorer l’expérience du patient de son entrée à sa sortie. Cette année 57 dossiers de candidatures ont été analysés par le Jury, présidé par Marie Citrini.

Marie Citrini est représentante des usagers HUEP-HUPS, membre du Conseil de surveillance de l’AP-HP et vice-présidente de l’association Créteil Respire à Coeur (CRAC).

  • Catégorie ‘Information auprès des usagers’

Le lauréat : « Accompagnement communautaire dans le cadre d’une consultation pluridisciplinaire de prévention de la transmission du VIH chez les personnes à haut risque de contamination » de l’association AIDES dans le service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis.

Accord de l’ANSM en janvier 2016 pour la délivrance d’un traitement PREP par Truvada. Au regard de l’essai clinique ANRS-IPERGAY, où l’accompagnement communautaire était au coeur du dispositif et dont les résultats ont souligné l’importance d’un accompagnement communautaire dans le cadre des consultations PREP.
En accord avec le Pr J-M Molina, chef du service et coordinateur de l’essai ANRS-IPERGAY, nous avons convenu de continuer à proposer un accompagnement communautaire avec une offre de santé sexuelle et de prévention du VIH et des IST, s’articulant autour de consultations médicales spécifiques à la délivrance de la PREP, associant soins
infirmiers et présence d’acteurs communautaires.
Porteur de projet : Michel ALLAMEL, représentant de l’association

Les nominés :

« L’univers du nouveau-né : bien- être en périnatalité » de la maternité – suite de couches de l’hôpital Robert-Debré
Le projet est né avec l’idée d’accompagner les parents dans les différentes situations qu’ils sont amenés à rencontrer à la naissance de leur enfant. Le pari était de rendre plus serein le retour à la maison en leur apportant des connaissances sur les mesures à mettre en oeuvre pour sécuriser leur enfant, en leur donnant des clefs pour reconnaitre les signes de son confort ou son inconfort. Tout en leur donnant des astuces et des connaissances spécifiques pour favoriser la réussite de l’allaitement maternel.
Porteurs de projet : Eloïse VERGNAUD et Maria Alexandra GROFF, cadres de santé

« Au cœur de ma chirurgie » de l’hôpital Necker-Enfants Necker

Lors du bilan préopératoire, l’enfant ainsi que ses parents visitent le secteur d’hospitalisation du service de chirurgie cardiaque. Par contre, le bloc opératoire et la réanimation demeurent dans l’ombre. La visite préopératoire de l’IBODE a pour but de lever le mystère sur ces deux secteurs tant par une approche environnementale que par
une description des pratiques. Le côté ludique de cette présentation permet à l’enfant et aux parents de mieux vivre cette période qui, nous le savons, est très difficile.
Porteur de projet : Jennifer JANUS, infirmière de bloc opératoire

 

  • Catégorie ‘Accueil et accompagnement’

Le lauréat : «Cinémavision en imagerie par résonance magnétique » du service d’imagerie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades.

Utilisation de lunettes virtuelles non ferromagnétiques compatibles avec l’IRM qui permettent aux enfants (à partir de 3 ans) de voir des dessins animés pendant leur examen d’IRM. Les lunettes sont reliées à un lecteur de DVD géré par le professionnel au niveau de la console de l’IRM. Le manipulateur en radiologie médicale a aussi un écran
pour suivre le dessin animé afin de pouvoir coordonner le temps des séquences avec le temps du film (arrêt, démarrage, changement du DVD).
Porteur de projet : Catherine LAFAYE, cadre paramédical de santé

Les nominés :

«Kodomo : écran d’accueil en hospitalisation de jour » du service hématologie et oncologie pédiatrique de l’hôpital Armand-Trousseau

L’HDJ du service d’hématologie oncologie pédiatrique accueille des enfants atteints de cancer de 7h45 à 17h30, pour leur séance de chimiothérapie. L’arrivée des enfants est programmée sur l’outil de gestion de lit à différents horaires, mais le personnel occupé dans les soins ne permet pas toujours l’accueil immédiat. L’application Kodomo affiche sur un écran d’accueil ludique à l’heure prévue d’arrivée, la chambre attribuée à l’enfant, qui peut ainsi la rejoindre pour aller se reposer, en attendant l’infirmière.
Porteur de projet : Pr Arnaud PETIT, pédiatre oncologue

«TRANSEND-TRANSition Endocrinologie Nutrition Diabète : espace et parcours de soins de la transition vers le secteur adulte» du service endocrinologie et médecine de la reproduction de l’hôpital Pitié-Salpêtrière.

Création d’un espace d’accueil et de suivi animé par une coordonnatrice en charge de fluidifier l’interface avec les équipes pédiatriques/adultes et d’aider le jeune et son entourage à trouver leurs marques dans ce nouveau parcours de son itinéraire personnel, médical, psychologique et social. La lisibilité et l’accessibilité des soins, l’adaptation de l’accueil et de l’information, le maillage territorial des intervenants médicaux ou paramédicaux (en ville, à l’hôpital, dans le cadre associatif) en sont les points critiques. Le projet prévoit des actions en termes d’organisation, d’outils d’information adaptés aux jeunes, de personnalisation des échanges.
Porteur de projet : Pr Philippe TOURAINE, chef de service

  • Catégorie ‘Conditions de vie lors d’un séjour’

Le lauréat : «Habiller les personnes âgées très dépendantes sans douleur ». Association Eglantine, Hôpital Bretonneau.

Créer des vêtements adaptés pour l’habillage parce que les personnes âgées et malades qui ne sont plus autonomes ont le droit de porter des vêtements adaptés, confortables et seyants et surtout d’être habillées sans douleur. Ce projet est né de cette évidence : faciliter l’habillage, autant pour la personne dépendante que pour le soignant tout en respectant l’image de la personne. Même si ces vêtements existent et sont commercialisés, ils restent coûteux alors les bénévoles de l’association Eglantine ont décidé de mettre en place, il y deux ans, un atelier couture permettant de transformer, d’adapter puis de créer avec l’aide d’une styliste des vêtements aux besoins des patients et
des soignants.
Porteur de projet : Colette MARCOTORCHINO, présidente de l’association Eglantine

Les nominés :

«En hémato, le chef d’orchestre, c’est moi ! » du service hématologie et oncologie pédiatrique de l’hôpital Armand-Trousseau

L’hôpital est un lieu de sonorités inhabituelles, sources de stress et d’angoisse pour l’enfant malade atteint de cancer et sa famille. Afin de restaurer un environnement plus rassurant, la musique vient à leur rencontre pour un atelier musical pédagogique et participatif. Positionné comme le chef d’orchestre, l’enfant se saisit du statut d’acteur et devient un véritable partenaire de son projet de soins. Les parents et les soignants créent avec lui une dynamique de
soin ajustée, tout comme un orchestre doit s’accorder pour jouer ensemble une belle mélodie.
Porteur de projet : Marie THERAIN, psychomotricienne

«Séjour thérapeutique : dessine-moi des vacances magiques » de la maison de l’enfant et du service des maladies digestives et respiratoires de l’enfant de l’hôpital Robert-Debré

Ce séjour s’inscrit dans la continuité de l’accueil et de la prise en charge globale de l’enfant hospitalisé. Ce projet a pour but d’emmener en séjour 12 enfants en nutrition artificielle (parentérale et entérale). L’idée première étant de permettre à ces enfants malgré la maladie de se sentir comme les autres. Ce séjour thérapeutique permet à la fois aux enfants de vivre leur vie d’enfants (jeux, promenade…), de se socialiser avec d’autres enfants, de s’amuser et de se divertir. Véritable parenthèse dans leur quotidien très médicalisé, ce séjour permet aux parents de souffler et de se séparer pour la première fois de leur enfant en toute confiance.
Porteurs de projet : Delphine FILIPPI & Bénédicte JOBERT, éducatrices de jeunes enfants

  • Catégorie « Écoute du patient »

Le lauréat : «Bureau de l’Evaluation de l’Expérience Patient – BEEP » de la direction qualité-gestion des risques, des droits des patients et des relations avec les usagers des hôpitaux Antoine-Béclère, Bicêtre et Paul Brousse.

Par la mise en place du BEEP, les Hôpitaux universitaires Paris-Sud ont souhaité se doter d’un outil pour mesurer l’expérience des patients, notion subjective et liée à l’émotion ressentie par les patients et leurs proches tout au long de leur trajectoire de soins. Collaboratif, le BEEP s’associe aux professionnels et aux représentants des usagers pour définir le parcours patient à étudier, élaborer la méthodologie d’enquête, recueillir et analyser la parole des patients. L’équipe identifie les points forts et repère les marges de progression afin d’orienter avec un patient partenaire l’amélioration des activités. Les patients sont ainsi impliqués dans chaque projet de perfectionnement de leur parcours de soins.
Porteur de projet : Florian DECOUSSER, directeur de la Qualité-Gestion des risques, des droits des patients et des relations avec les usagers, HUPS

Les nominés :

«Comité usagers adolescents » de l’équipe ressource adolescent de l’hôpital Robert-Debré

Groupe d’expression et de réflexion en rapport avec la vie à l’hôpital. L’objectif principal est d’accompagner le processus d’autonomisation de l’adolescent suivi à l’hôpital par la reconnaissance de sa place centrale en tant qu’acteur de son parcours de soins. C’est aussi la valorisation de la parole des patients adolescents. Ce projet s’inscrit
donc pleinement dans le cadre de la loi 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.
Porteur de projet : François-Henry GUILLOT, éducateur responsable d’unité éducative

«Le langage par le corps : quand le corps devient parole » de l’unité de soins longue durée de l’hôpital Charles Foix

Au cours d’ateliers de danse, un chorégraphe et psychomotricien a fait entrer au coeur même du service, la danse, les gestes et le mouvement, permettant aux résidents de s’exprimer grâce à leurs corps. Des émotions fortes ont surgi et ont été extériorisées par des rires, des pleurs, des danses improvisées ou encore des applaudissements. Le service entier (patients, soignants, familles) s’est ainsi mis au rythme de la musique et de la gestuelle des résidents : une nouvelle façon de communiquer a vu le jour.
Porteur de projet : Dr Amina LAHLOU, gériatre, chef de service

  • Catégorie «Ouverture sur la ville»

Le lauréat : «Album de naissance des bébés nés sous X » de l’Unité kangourou de l’hôpital Antoine-Béclère

Ce projet porté par l’équipe de l’unité kangourou, consiste en l’élaboration, la conception et la diffusion d’un album de naissance à destination des bébés nés sous le secret. Cet objet a pour fonction d’être le relais d’une histoire précoce et le témoin d’une prise en compte globale hospitalière (médicale, psychologie, affective) garantissant à l’enfant son individualité. Il est le médiateur entre le lieu de naissance, le lieu d’accueil temporaire et le lieu de vie définitif, auprès de parents adoptants. Aussi, l’album de naissance des bébés nés sous X témoigne d’une trace physique, mais aussi symbolique, qui fera-sens pour l’enfant en devenir et le futur adulte qu’il est.
Porteur de projet : Pauline MINJOLLET, psychologue clinicienne

Les nominés :

«Les Beaux-Arts, lisière entre hôpital et ville » du pôle psychiatrie de l’hôpital Albert-Chenevier

La mise en place de ce projet expérimental a permis aux patients de vivre différents « arts » à l’hôpital et dans des lieux culturels insérés dans la ville. Guidés par des étudiants, un écrivain, un danseur, un animateur et des soignants à travers ce « flot » artistique, l’enchaînement des séances autour de la danse, de l’écriture et surtout de la photographie a permis de valoriser les capacités créatives existantes des patients et de les développer. De plus, le projet a créé ce lien fondamental vers l’extérieur, vers le Centre de chorégraphie national de Créteil, Paris et l’école des Beaux-Arts, vers une socialisation ; la culture apparaissant alors comme levier d’une autonomie enrichie.
Porteurs de projet : Julien DUGUIT, professeur d’activité physique adaptée santé, Sandrine CLERGEOT et Marie GILLET, psychomotriciennes

«Le Café Multimédia : les technologies pour le lien social » du pôle gériatrie de l’hôpital Broca

Le projet d’innovation sociale intergénérationnel « Café multimédia » permet aux personnes âgées isolées et/ou fragiles ainsi qu’à leurs aidants : (1) de tisser des liens sociaux, (2) de se familiariser avec les technologies et (3) de participer activement à l’orientation du développement futur de ces technologies.
Porteur de projet : Hélène KERHERVE, Ingénieur de recherche, et Souad DAMNEE, neuropsychologue

Le « coup de cœur » du jury a été attribué à l’équipe de chirurgie digestive et hépato-bilo-pancréatique et transplantation hépatique de l’hôpital Pitié-Salpêtrière pour « La journée des Patients » mise en place en partenariat avec l’équipe d’hépato-gastro-entérologie du centre hospitalier de Melun.